[Total : 4    Moyenne : 2/5]

Le Guarana (Paullina cupana) est la graine ,ressemblant a une noisette, d’une plante grimpante qui pousse dans la rĂ©gion amazonienne du BrĂ©sil, vers le sud de l’Ă©quateur.

Pendant des siècles, la population brĂ©silienne autochtone a utilisĂ© le Guarana comme un supplĂ©ment d’Ă©nergie naturelle. Aujourd’hui, le Guarana est un ingrĂ©dient principal de plus de 25% des boissons gazeuses qui sont vendus au BrĂ©sil.
Le Guarana contient de un type de caféine qui existe dans la nature. Ce genre de caféine
est 2,5 fois plus fort que la caféine contenu dans le café, le thé et les boissons gazeuses. Aux États-Unis le Guarana est considéré comme un produit sûr et il a un statut appelé GRAS
(généralement considéré comme sûr). Toutefois, les personnes ayant une haute
pression artérielle ou ayant des problèmes cardiaques devraient comme avec toute forme de caféine être prudent avec de grandes quantités de Guarana. La quantité quotidienne recommandée de 35 mg de caféine. Une tasse de thé ou de café peut contenir déjà deux à cinq fois ce taux.

Histoire

Le guarana est nommĂ© par la tribu brĂ©silienne Guarani, parce que le Guarana a jouĂ© un rĂ´le important dans la culture de cette tribu. On croit que l’herbe possède des pouvoirs magiques, guĂ©rir les problèmes de digestion et aide les gens Ă  se renforcer en gĂ©nĂ©ral. Le mythe du «Divin Enfant» est bien connu dans la tribu des Guarani. Ce mythe raconte l’histoire d’un enfant qui a Ă©tĂ© mordu par un serpent et Ă  travers ses yeux une plante est nĂ©. Selon les spĂ©cialistes botanique, les plantes sont le rĂ©sultat des cultures autochtones, y compris celles des plantes qui sont originaires des zones densĂ©ment boisĂ©es. Le Guarana a Ă©tĂ© cultivĂ© par les tribus de la rĂ©gion basse de l’Amazone, par exemple la tribu Maues et la tribu ‘Andira.
Le nom botanique de guarana est «Paullinia cupana sorbilis HBK du genre (Mart.) Ducke. Ce nom est dérivé de C.F. Paullini, un botaniste médicale allemand qui a vécu au 18ème siècle.

Botanique

Les feuilles de la plante Paullinia cupana sont composées de plusieurs parties. Elle ont une fleur jeune en forme de poire et de alvéoles constituées de trois cellules. Dans chacun de ces cellules, il y a une graine couleur qui ressemble à une petite châtaigne. Une fois séchés, les graines peuvent être enlevées facilement. Les graines de sorbilis Paullinia sont souvent confondus avec celle de Paullinia cupana.
L’apparence la plus courante du Guarana, est obtenue comme suit. Après que les graines ai Ă©tĂ© dĂ©possĂ©dĂ© de leur peau, elles sont lavĂ©s et sont ensuite grillĂ©s pendant six heures. Après cela, elles sont mis dans un sac et sont secouĂ©s jusqu’Ă  ce que la coque externe soit libĂ©rĂ©. Enfin Les graines sont broyĂ©es en fine poudre. Cette
poudre est souvent diluĂ© avec de l’eau. L’argile peut ĂŞtre façonnĂ© en petits rouleaux qui peuvent sĂ©cher au soleil, ou sur un petit feu. Les rouleaux seront dur, ont une couleur brun rougeâtre et ont une odeur douce. Le goĂ»t est un peu fort et amère, comme un chocolat sans gras. La poudre, qui a la couleur du cacao, se gonfle et se dissous en partie dans l’eau.

Chimie

Les principales substances qui composent Guarana sont: l’adĂ©nine, l’allantoĂŻne, alpha-copaeen, l’anĂ©thol, la cafĂ©ine, le carvacrol, le caryophyllène, les catĂ©chines, des catechu, l’acide tannique, la choline, du dimethylbenzene, du dimethylpropylfenol, de l’estragole, le glucose, la guanine, l’hypoxanthine, le limonène, du mucilage, des nicotinique, des proanthocyanidines, des protĂ©ines, de la rĂ©sine, le 2-hydroxybenzenecarbonate, l’amidon, le saccharose, l’acide tannique, des tanins, la thĂ©obromine, la thĂ©ophylline, de la timbonine et de la xanthine.

Effets

Il y a beaucoup de rumeurs et d’histoires sur les effets du guarana sur le corps humain. Certaines histoires sont vraies, mais la plupart d’entre eux sont de la fiction. Par exemple, il ne faut pas s’attendre Ă  des miracles mĂ©dicaux. Le guarana n’est pas un mĂ©dicament, mĂŞme si dans certains cas, des effets mĂ©dicaux bĂ©nĂ©fiques se sont produits. Les substances comme la cafĂ©ine, la thĂ©ophylline et la thĂ©obromine sont la principale cause de l’effet thĂ©rapeutique. Les Ă©tudes cliniques montrent que la thĂ©ophylline stimule le cĹ“ur et le système nerveux central, augmente la vigilance et rĂ©duit la fatigue. La thĂ©ophylline a Ă©galement un fort effet diurĂ©tique et il rĂ©duit la constriction des poumons. Cela en fait un mĂ©dicament utile pour l’asthme. La thĂ©obromine a des effets similaires. Mais de nombreuses coutumes traditionnelles liĂ©es au guarana peuvent ĂŞtre mieux expliquĂ© par la quantitĂ© de cafĂ©ine. La cafĂ©ine accĂ©lère la combustion des graisses du corps et rĂ©duit la fatigue. La cafĂ©ine
dans le guarana est différent du type contenu dans le café, thé, chocolat et cola. Le caféine du Guanrana
est meilleure et est absorbĂ©e par l’organisme de façon plus graduelle.

Utilisation médical

Le Guarana contient de l’acide tannique. Ă€ cause de cela il peut ĂŞtre utilisĂ© pour aguerrir les infections vaginale et de la diarrhĂ©e. En Europe et en AmĂ©rique, en revanche, le Guarana est utilisĂ© principalement contre – la plupart des rhumatismes, les maux de tĂŞte. Le Guarana est un stimulant doux qui est très utile en cas d’irritation, de sentiment dĂ©pressif, ou de fatigue et d’Ă©puisement. Il a la mĂŞme composition que la cafĂ©ine, la thĂ©ine et la cocaĂŻne et, par consĂ©quent le Guarana a les mĂŞmes effets physiques. Il peut ĂŞtre utilisĂ© contre les maux de tĂŞte liĂ©s au stress, les douleurs des règles et en cas d’Ă©puisement.

Variations

Il existe quatre formes de guarana disponibles:
– Le Guarana en Rama. Ce sont des graines grillĂ©es de Guarana. Les agriculteurs de l’Amazone vendre
semences Ă  des grossistes, la classe moyenne locale et aux industries.
– Le Guarana en bâton. Après la torrĂ©faction, les grains sont rĂ©duit en poudre, puis mĂ©langĂ© avec de l’eau et mis sur un bâton. Les bâtons sont sĂ©chĂ©s jusqu’Ă  ce qu’ils soient durs.
– La poudre de guarana. C’est l’aspect ou le Guarana est habituellement disponible dans les magasins comme les smart-shops et les healtshop.
– Enfin, le Guarana peut avoir la forme d’un sirop. Avec des procĂ©dĂ©s industriels le sirop est transformĂ© en boisson.

Utilisation

La poudre de guarana ne se dissous pas facilement dans l’eau. La meilleure façon de dissoudre la poudre est en la mĂ©langeant avec de l’eau, avant de rajouter du lait chaud sur la mixture. La poudre de guarana est particulièrement agrĂ©able lorsqu’elle est mĂ©langĂ© avec du chocolat, mais peut aussi ĂŞtre ajoutĂ© aux milk-shakes. Astuce: pour un petit dĂ©jeuner copieux, saupoudrer de la poudre sur une banane. Une cuillère Ă  cafĂ© de poudre, ou une Ă  deux capsules, est suffisant pour que les effets se produisent. Cette dose peut ĂŞtre prise 1 Ă  2 fois par jour, tant que la teinture fonctionne.

Les effets secondaires

Lorsqu’il est utilisĂ© normalement le Guarana a peu d’effets secondaires. L’utilisation frĂ©quente, ou une hypersensibilitĂ©, peut cependant, ĂŞtre la cause de nervositĂ© et diminuer l’appĂ©tit. Si on en prend tous les jours et en petites quantitĂ©s, le Guarna a un effet positif sur la digestion.

Avertissements

La cafĂ©ine peut causer la nervositĂ©, l’insomnie ou des palpitations. L’utilisation du Guarana pendant la grossesse ou l’allaitement est dĂ©conseillĂ©.

Combinaisons

Afin de renforcer ses effets, le Guarana est souvent associĂ©e Ă  la cafĂ©ine, des plantes ou des fruits contenant de la cafĂ©ine tels que: le MatĂ©, le thĂ© noir, la cardamome, la cannelle, la muscade, le gingembre et le poivre noir. Le Guarana et l’Ephedra renforce mutuellement leur effets, la combustion des graisses est plus rapide et on obtient plus d’Ă©nergie en utilisant les deux substances. Par consĂ©quent, le Guarana et l’Ephedra sont souvent associĂ©es

Stockage

Conserver le Guarana dans un endroit frais et sec.


Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*