Boutique Biologiquement.comGuarana bio contre-indication

  Posté par guarana       Laisser un commentaire
[Total : 4    Moyenne : 3/5]

Le guarana est un arbuste originaire d’Amérique du Sud dont les grains contiennent plus de caféine que ceux du café.

Le nom de la plante vient des Guarani, des Amérindiens de l’Amazonie qui en consommaient durant les périodes de disette afin de mieux endurer la faim. De nos jours, l’extrait de guarana entre dans la préparation de diverses boissons gazeuses et de « boissons énergisantes ». On l’utilise également comme ingrédient dans les produits commercialisés pour la perte de poids. Ses effets stimulants et coupe-faim sont attribuables à la caféine.

Guarana biologique antioxydant naturel
Guarana biologique antioxydant naturel

On s’en sert pour…
Améliorer la vigilance, combattre la fatigue et la somnolence.
Améliorer les performances cognitives (mémorisation, perception, apprentissage, etc.).

Dosage
Sur les tablettes. Le guarana ne se vend pas sous sa forme naturelle. Il entre dans la composition de boissons énergisantes (destinées à stimuler la vigilance) et de produits pour maigrir. La teneur en caféine de ces produits peut atteindre jusqu’à 250 mg par contenant. En comparaison, 1 tasse de café (250 ml) en fournit de 75 mg à 180 mg.

Vigilance, performances cognitives et fatigue

Il faut généralement une dose d’au moins 60 mg de caféine (l’ingrédient actif principal du guarana) pour obtenir un effet notable qui pourra durer pendant quelques heures. Les grands consommateurs de caféine pourraient avoir besoin de doses plus importantes (200 mg et plus) en raison du phénomène d’accoutumance.
Précautions
En 2003, les experts de la Direction des aliments de Santé Canada ont conclu que la consommation de 400 mg à 450 mg de caféine par jour – consommation répartie au long de la journée – ne présente pas de danger notable pour la santé d’une personne adulte. Pour les femmes enceintes, la dose maximale recommandée est de 300 mg. Pour les enfants, elle est de 2,5 mg par kilo de poids corporel (environ 45 mg pour les 4 ans à 6 ans).

Prudence
Avis aux sportifs et aux personnes qui cherchent à perdre du poids avec des suppléments contenant beaucoup de caféine : une intoxication à la caféine peut causer des lésions musculaires graves et irréversibles.
Personnes âgées ou à risque d’ostéoporose. À cause de l’effet de la caféine sur les os, on recommande habituellement aux personnes âgées ou à risque d’ostéoporose de limiter leur consommation de produits qui en contiennent (voir notre fiche Caféine).
Contre-indications
La caféine est généralement déconseillée aux personnes qui souffrent de maladie cardiaque, d’insomnie, de troubles anxieux, d’ulcères gastriques ou duodénaux ou d’hypertension artérielle.
On déconseille le guarana aux enfants de même qu’aux femmes enceintes ou qui allaitent.
Effets indésirables
La caféine que contient le guarana peut irriter l’estomac et causer de l’insomnie, de la nervosité et de l’agitation.
Prise en grande quantité, la caféine peut provoquer des nausées, des vomissements, de l’hypertension artérielle, des palpitations cardiaques, de l’arythmie, une accélération de la respiration, des crampes musculaires et des maux de tête. De rares cas d’épilepsie passagère ont été rapportés à la suite d’une surconsommation de boissons énergisantes.
La consommation prolongée de caféine provoque une dépendance. Le sevrage peut entraîner des maux de tête, de l’irritabilité, de la nervosité, de l’anxiété, de la somnolence, des étourdissements et de la confusion.

Interactions

Avec des plantes et des suppléments

Les effets du guarana s’ajoutent à ceux des aliments, boissons et autres produits qui renferment de la caféine (café, yerba maté, noix de kola, etc.).
Avec des médicaments

La caféine contenue dans le guarana peut :

– augmenter les effets d’analgésiques comme l’acétaminophène et l’acide acétylsalicylique, mais aussi en augmenter sensiblement l’absorption (de l’ordre de 40 %), ce qui peut être dangereux dans le cas de l’acétaminophène (risque de toxicité hépatique);
– diminuer les effets des sédatifs et des calmants comme les benzodiazépines;
– augmenter les effets indésirables de la théophylline, des bronchodilatateurs et des stimulants du système nerveux central comme l’éphédrine;
– faire varier la glycémie et interférer avec les traitements du diabète;
– augmenter l’effet des diurétiques;
– diminuer la concentration sanguine en lithium.
Cimétidine. Ce médicament peut augmenter les effets indésirables de la caféine.
Clozapine. La caféine peut exacerber les effets et la toxicité de ce neuroleptique.
Inhibiteurs de la monoamine oxydase (IMAO). Des cas d’encéphalopathie, de tachycardie, d’hypotension, de rhabdomyolyse et d’hyperthermie ont été attribués à une interaction entre ces médicaments et la caféine.
Antiacides. La caféine peut contrer l’effet des antiacides.
Alendronate. La caféine peut contrer l’absorption de ce médicament prescrit pour prévenir et traiter l’ostéoporose. Éviter de prendre de la caféine 2 h avant et après la prise du médicament.
Anticoagulants/antiplaquettaires. La caféine peut augmenter le risque d’hémorragie chez les personnes traitées avec des anticoagulants.
Nicotine. La caféine peut augmenter le risque de dépendance à la nicotine.
Autres. L’alcool, les contraceptifs oraux, l’oestrogène et certains médicaments (disulfiram, riluzole, terbinafine, verapamil, fluvoxamine) font augmenter le taux de caféine dans le sang et peuvent en accroître les effets indésirables.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *