Auteur guarana

David Hervy responsable et créateur de la boutique en ligne Biologiquement.com spécialisée dans la promotion et la distribution de produits naturels de santé. Une gamme de produits riches en antioxydants naturels puissants pour retrouver ou garder la vitalité, recommandés aux enfants en phase de croissance, aux étudiants, aux sportifs et aux seniors. Tous ces produits sont issu du commerce équitable.
[Total : 15    Moyenne : 3.3/5]

Guarana bio antioxydant naturel puissant.

Andira commerce Ă©quitable

Andira controle agro Ă©cologique amazonien AEA

sachet de Guarana en poudre 1KG

posologie : 1/2 Ă  2 cuillĂšres par jour

RESULTATS ECOLOGIQUES

Le guarana andira est une liane ligneuse originaire de la forĂȘt amazonienne. Elle pousse entre les grands fleuves Madeira et Tapajos, sur le moyen plateau de l’Amazone. Dans cette rĂ©gion M.Elzenilson Monteiro (natif du lieu et directeur d’andira) produit pour le Guarana de souche sauvage “Paullinia Cupana” qui appartient Ă  la famille “Sapindaceae” en respectant le cahier des charges AEA (controle agro-Ă©cologie amazonienne). Le Guarana ANDIRA de souche sauvage est cultivĂ© depuis l’Ăšre prĂ©colombienne par plusieurs tribus indigĂšnes (Andira, Murubitanas, SatĂ©rĂ©, Mundurucus ect) il est rĂ©putĂ© pour ses propriĂ©tĂ©s Ă©nergĂ©tiques, nutritionnelles, amincissantes et phytothĂ©rapeutiques. Andira sollicite tous les consommateurs Ă©veillĂ©s Ă  ne pas confondre son Guarana de souche sauvage avec celui cultivĂ© de maniĂšre intensive et conventionnelle dans les Ă©tats de Mato Grosso et de Bahia (BrĂ©sil). Ce dernier est un hybride de qualitĂ© nettement infĂ©rieure car il possĂšde moins de principes actifs que le Guarana de souche sauvage ANDIRA. Les industriels utilisent le Guarana hybride pour son extrait de cafĂ©ine, notamment dans la composition de certaines boissons.

SOCIAL ET CULTUREL

Le Guarana traditionnel d’amazonie Andira est obtenu Ă  partir de graines sĂ©lectionnĂ©es qui concentrent les principes actifs de la plante et sont Ă©quilibrĂ©es en tanins et guaranine. Le Guarana dans la mĂ©thode ancestrale de prĂ©paration des indigĂšnes, n’est jamains en contact avec du mĂ©tal. Si les graines de Guarana sont torrĂ©fiĂ©es dans un four en mĂ©tal et (aussi) moulues dans un moulin en fer, elles s’oxydent. L’oxydation modifie la structure molĂ©culaire de la plante, ce qui altĂšre la qualitĂ© du produit et ses bienfaits. C’est pourquoi le Guarana traditionnel d’amazonie Andira choisit la qualitĂ© de son produit dans le maintien des traditions du peuple indigĂšne. Il est donc le premier en Europe Ă  respecter :

*une cuisson lente des graines (4 Ă  6 heures) effectuĂ©e en amazonie dans des fours d’argile, en ayant pour soin d’ajouter de l’eau selon des proportions prĂ©cises.

*une dĂ©shydratation lĂ©gĂšre des graines dans ces mĂȘme fours, pratiquĂ©e par les producteurs qui les rĂ©coltent. Cette mĂ©thode traditionnelle de cuisson/dĂ©shydratation qui Ă©vite la torrĂ©faction, est la seule Ă  baisser l’excĂšs de tanins et de saponine dans les graines, tout en respectant le rapport Ă©quilibrĂ© tanin/guaranine du produit. L’usage de ce Guarana traditionnel d’amazonie distribuĂ© exceptionnellement par Andira permet : une assimilation lente et progressive de ses vertues par l’organisme humain (6 Ă  8 heures), procurant ainsi un vĂ©ritable effet de bien-ĂȘtre et d’Ă©veil. Ensuite, les graines de Guarana traditionnel Andira sont moulues en France avec des meules en pierre (elles aussi traditionnelles et Ă©co-certifiĂ©es) pour Ă©viter l’Ă©chauffement et l’oxydation du Guarana qui garde ainsi toutes ses propriĂ©tĂ©s. Comme il se doit, notre produit n’est jamais en contact avec le mĂ©tal.

ECONOMIQUE

La prolifĂ©ration de la culture intensive du Guarana hybride a obligĂ© les petits producteurs du coeur de l’amazonie Ă  abandonner leur activitĂ© traditionnelle pour partir en ville et tomber dans le cycle infernal de la misĂšre et de la marginalisation sociale. Andira “Eco-produits et Tradition d’Amazonie” centrĂ©e sur la dynamiquede M.Elzenilson Monteiro (producteur agro-Ă©cologique) valorise son Guarana traditionnel d’amazonie par le biais d’un commerce Ă©quitable, en proposant Ă  45 familles d’agriculteurs de suivre et respecter son cahier des charges AEA (contrĂŽle agro-Ă©cologie amazonienne). Ce cahier des charges consiste Ă  cultiver de maniĂšre traditionnelle en forĂȘt ou en clairiĂšres dĂ©jĂ  existantes, crĂ©Ă©s Ă  l’origine pour les plantations de manioc et de bananes. Chaque famille possĂšde ainsi un terrain de 70 hectares et utilise au maximum 10% de la forĂȘt (15 Ă  20 hectares) selon une rotation des cultures. En recouvrant le sol d’espĂšces alimentaires naturelles (dont le Guarana) Andira soutient les 45 familles en leur payant l’excĂ©dent de la production au prix double proposĂ© par le marchĂ© local : prix Ă©quitable pour les agriculteurs. Grace Ă  cette dĂ©marche et Ă  votre soutien solidaire, la sociĂ©tĂ© ANDIRA est fiĂšre de participer Ă  la prĂ©servation de 3000 hectares de la forĂȘt amazonienne, de soutenir la culture indigĂšne du peuple qui l’habite et de relancer financiĂšrement les pratiques traditionnelles de travail familial et communautaire de ce peuple. Andira attache aussi une attention particuliĂšre Ă  la rĂ©alisation (sans intermĂ©diaires) du cycle de commercialisation de son Guarana Traditionnel d’Amazonie. Cela lui permet de se placer sur le marchĂ© avec une traçabilitĂ© de confiance de ses produits et un rapport qualitĂ©/prix trĂšs compĂ©titif : prix Ă©quitable pour les consommateurs.

Le Guarana est utilisĂ© dans son pays d’origine pour sa triple action :

* EQUILIBRANTE : activateur de la mĂ©moire et de la concentration, Maintient l’esprit Ă©veillĂ©, Anti-stress, Anti-dĂ©presseur

* FORTIFIANTE : Tonique naturel du corps, Anti-fatigue, Améliore le confort circulatoire

* AMINCISSANTE : Brûle graisse (lypolitique), coupe faim (selon les dosages)


[Total : 3    Moyenne : 3.3/5]

Habitat et origine : arbuste Ă  croissance rapide originaire du BrĂ©sil et d’autres pays de l’Amazonie.
La graine contient Ă  trĂšs fortes doses une forme de cafĂ©ine (plus de 4,5g pour 100g) parfois appelĂ©e guaranine mais aussi d’autres alcaloĂŻdes comme la thĂ©ophylline (0,4g) et la thĂ©obromine (0,005g).

C’est donc un psychotrope stimulant, aussi utilisĂ© en mĂ©decine traditionnelle chez les indigĂšnes d’AmĂ©rique du Sud pour guĂ©rir de nombreux maux (tonique, antidiarrhĂ©ique, antinĂ©vralgique).
Il serait aussi bénéfique en complément de régimes amincissants.

Nom commun : guarana.
Noms botaniques : Paullinia cupana, Paullinia sorbilis, famille des sapindacées.
Noms anglais : guarana, zoom.
Partie utilisée : les graines.

COMPOSITION

Eléments présents dans la graine
La graine contient diffĂ©rents alcaloĂŻdes, dont, l’adĂ©nine, la cafĂ©ine, la guanine, la guaranine l’hypoxanthine, la thĂ©ophylline, la thĂ©obromine, la xanthine.
Elle contient Ă©galement d’autres Ă©lĂ©ments : mucilages, pectine, tanins, acides aminĂ©s, acides gras essentiels, sels minĂ©raux (calcium, potassium, phosphore, fer, cuivre, zinc, magnĂ©sium), Oligo-Ă©lĂ©ments (sĂ©lĂ©nium, germanium, strontium) et vitamines (A, E, B1, B3 et PP)
PRÉPARATION
Les graines sĂ©chĂ©es au soleil ou torrĂ©fiĂ©es sont ensuite pilĂ©es et mĂȘlĂ©es Ă  de l’eau pour obtenir une pĂąte psychostimulante du mĂȘme nom. Cette pĂąte est gĂ©nĂ©ralement roulĂ©e en cylindre et parfois mĂ©langĂ©e avec du manioc ou de la poudre de cacao. Cette prĂ©paration titre de 2 Ă  5% de cafĂ©ine
BOISSON
On appelle Ă©galement guaranĂĄ une boisson sucrĂ©e gazeuse, ambrĂ©e, produite Ă  partir des graines de la plante. Cette boisson, principalement fabriquĂ©e et vendue au BrĂ©sil et en Allemagne (Kicos), est trĂšs apprĂ©ciĂ©e comme rafraĂźchissement. Elle est conditionnĂ©e en boĂźtes mĂ©talliques de 350 ml et en bouteilles de 500 ml Ă  2,5 L (Allemagne: bouteilles de 700 ml). Il existe cinq marques principales fabriquant cette boisson : Antartica, Brahma et Sarandi, dans le sud du pays (marques brĂ©siliennes), Guaranito, de la coopĂ©rative de commerce Ă©quitable Cercle des travailleurs chrĂ©tiens au BrĂ©sil, et distribuĂ©e en France par le rĂ©seau Artisans du Monde, et Kuat (marque appartenant Ă  Coca-Cola). Aujourd’hui, de nombreuses boissons (souvent du type smart drink) contiennent du guaranĂĄ, pour ses propriĂ©tĂ©s Ă©nergisantes, tels que des sodas, jus de fruits, boissons « Ă©nergisantes » (de type Red Bull ou Burn), et mĂȘme des biĂšres (Vores Øl, BiĂšre Propaganda).
Un cafĂ©, commercialisĂ© sous le nom de “or vitalitĂ©” comporte 2% de guarana et 98% de cafĂ© arabica.

EFFETS

Vigilance
La cafĂ©ine contenue dans le guarana stimule le systĂšme nerveux central, ce qui fait augmenter l’attention tout en contribuant Ă  lutter contre la somnolence et l’endormissement. L’expĂ©rience quotidienne en tĂ©moigne et les rĂ©sultats des essais cliniques les plus rĂ©cents ne laissent pas beaucoup de doute 1-4, mĂȘme si aucune mĂ©ta-analyse n’a Ă©tĂ© publiĂ©e Ă  ce sujet.
Cognition
(mĂ©morisation, perception, apprentissage, etc.). La cafĂ©ine que renferme le guarana excite l’intellect, si bien qu’elle peut effectivement contribuer Ă  amĂ©liorer les performances cognitives tel qu’en font foi les rĂ©sultats de plusieurs essais cliniques. Par ailleurs, les rĂ©sultats de deux essais Ă 
double insu indiquent qu’une simple dose (37,5 mg Ă  75 mg) d’extrait de guarana, seul ou en association avec du ginseng asiatique (panax ginseng, 200 mg), a amĂ©liorĂ© les performances cognitives (mĂ©moire, attention, calcul mental) chez une vingtaine de participants en bonne santĂ©. Selon les chercheurs, la faible teneur des extraits en cafĂ©ine (9 mg) ne peut cependant expliquer, Ă  elle seule, cet effet bĂ©nĂ©fique. Il est
donc possible que la plante recĂšle d’autres substances qui pourraient agir sur les facultĂ©s intellectuelles.
Usages traditionnels.
Il Ă©tait employĂ© en phytothĂ©rapie Ă  l’Ă©poque prĂ©colombienne pour guĂ©rir de nombreux maux (tonique, antidiarrhĂ©ique, antinĂ©vralgique), par diverses tribus (Andira, SatarĂ©-mawĂ©) de la branche Tupi-Gurani. Pour le consommer, les amĂ©rindiens le rĂąpent dans une calebasse avec une langue sĂ©chĂ©e de pirarucu (poisson gĂ©ant du fleuve Amazone). On y ajoute de l’eau et du miel, pour en faire la çapo, boisson traditionnelle des Indiens d’Amazonie. Certains indigĂšnes le mĂ©langent parfois avec la feuille de coca pour en faire un stimulant encore plus puissant. Certains attribuent des vertus aphrodisiaques au guaranĂĄ, ses graines contenant des substances tonico-nervines qui agissent sur les centres nerveux encĂ©phaliques en provoquant une stimulation Ă©rogĂšne.
MĂ©tabolisme.
Des rĂ©sultats d’essais prĂ©liminaires laissent entendre que le guarana, associĂ© Ă  d’autres plantes, notamment des extraits de thĂ©, pourrait augmenter l’activitĂ© mĂ©tabolique. Cette augmentation de la dĂ©pense de calories pourrait contribuer, de façon modeste, Ă  la perte de poids. Les rĂ©sultats d’un essai Ă  double insu avec placebo menĂ© auprĂšs de 44 personnes souffrant d’embonpoint indiquent que la consommation d’un produit Ă  base de guarana, de yerba matĂ© (une autre source de cafĂ©ine) et de diamana (Turnera diffusa) durant 45 jours a favorisĂ© une perte de poids d’environ 5 kg en moyenne. Les 22 sujets qui ont continuĂ© Ă  prendre cette prĂ©paration et qui ont Ă©tĂ© suivis pendant un an n’ont pas continuĂ© Ă  perdre du poids, mais n’en ont pas repris non progression du bol alimentaire hors de l’estomac, ce qui augmenterait la durĂ©e de la sensation de satiĂ©tĂ© et favoriserait la perte de poids.
La liste des propriétés du guarana est trÚs longue, voici juste un « résumé » listant les propriétés utiles pour la musculation et le sport en général.
Il est admis que le guarana peut stimuler le systĂšme nerveux central, augmenter la tension artĂ©rielle et soulager un mal de tĂȘte rĂ©sultant d’une mauvaise circulation sanguine pĂ©riphĂ©rique en raison de sa teneur en cafĂ©ine.
– Elimine la fatigue ;
– Augmente la force et l’endurance ;
– Active la combustion des corps gras par stimulation de la libĂ©ration de catĂšcholamines comme l’adrĂ©naline qui permettent Ă  l’organisme de “brĂ»ler” plus rapidement ses graisses. Donc libĂšre de l’énergie, tout en Ă©pargnant les rĂ©serves de glycogĂšne dans le foie et les muscles ;
– Augmentation du mĂ©tabolisme de base ;
– N’a pas les effets nĂ©gatifs de la prise de cafĂ©ine (tremblements, insomnie, nausĂ©es…)
La cafĂ©ine contenue dans le guarana est assimilĂ©e moins rapidement que celle du cafĂ©, et dispose d‘une action prolongĂ©e
On estime que son action dure environ 4h00. Le Guarana est plus doux pour le systÚme digestif que de nombreuses autres formes de caféine.
Sport : Les propriĂ©tĂ©s du guarana intĂ©ressantes pour la musculation sont Ă©videmment le gain de force, d’endurance, d’énergie et la diminution de la fatigue. Ces effets permettent aussi un entraĂźnement plus intensif et plus sĂ»r grĂące Ă  une meilleure concentration.
Consommer 2gr Ă  5gr de poudre de guarana 1h00 Ă  2h00 avant l’entraĂźnement. Le dosage doit ĂȘtre adaptĂ© Ă  chacun en fonction de sa tolĂ©rance Ă  la cafĂ©ine.
Jeune/rĂ©gime hypo : Le guarana joue un rĂŽle important lors d’un jeune car il rĂ©duit considĂ©rablement la sensation de faim et diminue l’impression de fatigue. Son action sur la thermogenĂšse et la combustion des corps gras potentialisent la perte de graisse tout en Ă©vitant les coups de fatigue frĂ©quent en cas de jeune. En cas de rĂ©gime la dose est de 1 Ă  2 gr par jour Ă  rĂ©partir avant chaque repas, tous les jours.
POSOLOGIE
Vigilance, performances cognitives et fatigue
‱ Il faut gĂ©nĂ©ralement une dose d’au moins 60 mg de cafĂ©ine
(l’ingrĂ©dient actif principal du guarana) pour obtenir un effet notable qui pourra durer pendant quelques heures, mais les grands consommateurs de cafĂ©ine pourraient avoir besoin de doses plus importantes (200 mg et plus) en raison du phĂ©nomĂšne d’accoutumance.
‱ Une tasse de cafĂ© ordinaire (250 ml) apporte de 75 mg Ă  180 mg de
cafĂ©ine. En comparaison, les extraits de guarana vendus dans le commerce peuvent fournir jusqu’à 250 mg de cafĂ©ine par dose. Comme la teneur en cafĂ©ine peut varier considĂ©rablement d’un produit Ă  l’autre, il est important de bien lire les Ă©tiquettes.

HISTORIQUE
Le nom de la plante vient des Guarani, des AmĂ©rindiens de l’Amazonie qui consommaient le guarana durant les pĂ©riodes de disette afin de mieux supporter la faim.
Ils torrĂ©fiaient les grains et en faisaient une pĂąte qu’ils formaient ensuite en bĂątonnets. Ceux-ci Ă©taient mis Ă  sĂ©cher au soleil. En plus de servir Ă  la confection d’une boisson stimulante, cet extrait avait la rĂ©putation de possĂ©der des vertus aphrodisiaques, diurĂ©tiques
et analgĂ©siques. On disait Ă©galement qu’il pouvait prĂ©venir la malaria et la dysenterie. Le guarana est encore utilisĂ© comme plante mĂ©dicinale dans plusieurs pays d’AmĂ©rique du Sud, notamment pour ses propriĂ©tĂ©s astringentes.
Au XIXe siĂšcle, le guarana connut une pĂ©riode de grande popularitĂ© en France, oĂč l’on en faisait une boisson stimulante. En 1840, on identifiait son principal ingrĂ©dient actif, la cafĂ©ine (souvent appelĂ©e « guaranine »), qui reprĂ©sente de 3 % Ă  5 % du poids des grains. En comparaison, dans le cafĂ©, elle compte pour 1 % Ă  2 %. De 1880 Ă  1910, l’extrait de guarana figurait dans la pharmacopĂ©e amĂ©ricaine Ă  titre de stimulant, de diurĂ©tique et d’hypertenseur. En mĂ©decine Ă©clectique, on l’utilisait notamment pour traiter la migraine et les maux de tĂȘte attribuables aux menstruations.
De nos jours, l’extrait de guarana entre dans la prĂ©paration de diverses boissons gazeuses ou « boissons Ă©nergisantes », et est l’un des ingrĂ©dients des produits commercialisĂ©s pour la perte de poids. Les effets stimulants et coupe-faim sont attribuables Ă  la teneur en cafĂ©ine des graines de guarana (voir PrĂ©cautions).
PRÉCAUTIONS
De part son action cardio-vasculaire, le guarana peut prĂ©senter un risque, donc les personnes souffrant de troubles cardio-vasculaires doivent ĂȘtre prudentes et consulter un mĂ©decin avant toute utilisation

La cafĂ©ine est une substance diurĂ©tique, par consĂ©quent elle engendre une importante perte d’eau (qui se traduit par une envie frĂ©quente d’uriner !). Pour Ă©viter la dĂ©shydratation, il est recommandĂ© de boire au moins 2 litres d’eau par jour.
Attention
‱ Certaines « boissons Ă©nergisantes » populaires (smart drinks) Ă  base de guarana renferment une grande quantitĂ© de cafĂ©ine, soit de 50 mg Ă  250 mg par contenant.
‱ Avis aux sportifs et aux personnes qui cherchent Ă  perdre du poids en abusant des supplĂ©ments contenant beaucoup de cafĂ©ine : une intoxication Ă  la cafĂ©ine risque d’entraĂźner la rhabdomyolyse, un trouble qui peut causer des lĂ©sions musculaires graves et irrĂ©versibles 19,20. CafĂ©ine/Ă©phĂ©dra : une association dangereuse. On sait que la cafĂ©ine a, notamment, un effet coupe-faim. Pour cette raison, on a utilisĂ© des extraits de guarana dans des produits amaigrissants, en association avec l’Ă©phĂ©dra. L’association cafĂ©ine/Ă©phĂ©dra peut favoriser une lĂ©gĂšre perte de poids Ă  court terme, dans le cadre d’un rĂ©gime faible en calories. Cependant, l’utilisation de ce type de produits n’est pas recommandĂ©e. En effet, non seulement l’éphĂ©dra et l’éphĂ©drine ont de puissants effets stimulants potentiellement dangereux, mais la cafĂ©ine les augmente.
Contre-indications
La cafĂ©ine est gĂ©nĂ©ralement dĂ©conseillĂ©e aux personnes qui souffrent de maladie cardiaque, d’insomnie, de troubles anxieux, d’ulcĂšres gastriques ou duodĂ©naux ou d’hypertension artĂ©rielle
‱ On ne dispose pas de suffisamment de donnĂ©es pour conclure Ă  l’innocuitĂ© du guarana chez les enfants et chez les femmes enceintes ou qui allaitent.
‱ Les dosages quotidiens maximaux de cafĂ©ine fixĂ©s par SantĂ© Canada sont :
Pour les enfants (2,5 mg par kilo de poids corporel),
Les femmes enceintes (300 mg)
Les adultes (400 mg Ă  450 mg)
Effets indésirables
Crampes Nervosité troubles du rythme cardiaque
‱ La cafĂ©ine que contient le guarana peut causer de l’insomnie, de la nervositĂ©, de l’agitation et de l’irritation gastrique.
‱ Prise en grandes quantitĂ©s, la cafĂ©ine peut provoquer des nausĂ©es, des vomissements, de l’hypertension artĂ©rielle, des palpitations cardiaques, de l’arythmie, une accĂ©lĂ©ration de la respiration, des crampes musculaires et des maux de tĂȘte.
‱ La consommation prolongĂ©e de cafĂ©ine provoque une dĂ©pendance
Le sevrage peut entraĂźner des maux de tĂȘte, de l’irritabilitĂ©, de la nervositĂ©, de l’anxiĂ©tĂ©, de la somnolence, des Ă©tourdissements et de la confusion.
Interactions
Avec des plantes ou des suppléments
‱ L’éphĂ©dra peut exacerber les effets stimulants indĂ©sirables de la cafĂ©ine, ce qui pourrait provoquer, en cas d’abus, des Ă©vanouissements et mĂȘme un arrĂȘt cardiaque. Les produits qui combinent ces deux substances sont interdits au Canada, mais l’association cafĂ©ine/extraits d’orange amĂšre (la plante qui a remplacĂ© l’éphĂ©dra dans les cocktails aux supposĂ©es vertus amaigrissantes), est permise et peut avoir les mĂȘmes effets indĂ©sirables.
‱ Les effets du guarana s’ajoutent Ă  ceux des aliments, boissons et autres produits qui renferment de la cafĂ©ine (cafĂ©, yerba matĂ©, noix de kola, etc.).
Avec des médicaments
‱ La cafĂ©ine contenue dans le guarana peut :
– augmenter les effets d’analgĂ©siques comme l’aspirine
– diminuer les effets des sĂ©datifs et des calmants comme les benzodiazĂ©pines (Valium, Temesta)
– augmenter les effets indĂ©sirables, notamment les effets cardiaques, de la thĂ©ophylline et des bronchodilatateurs. (Ventoline attention asthmatiques)
– augmenter les effets indĂ©sirables associĂ©s aux stimulants du systĂšme nerveux central comme l’Ă©phĂ©drine.
‱ CimĂ©tidine. Ce mĂ©dicament prescrit aux patients souffrant d’ulcĂšres gastroduodĂ©naux a pour effet de ralentir considĂ©rablement l’Ă©limination de la cafĂ©ine par l’organisme, ce qui peut augmenter les effets indĂ©sirables de cette derniĂšre.
‱ Anticoagulants/antiplaquettaires. La cafĂ©ine peut augmenter le risque d’hĂ©morragie chez les personnes traitĂ©es avec des anticoagulants.
‱ Nicotine. La cafĂ©ine peut augmenter le risque de dĂ©pendance Ă  la nicotine.
‱ Autres. Parce qu’ils font augmenter le taux de cafĂ©ine dans le sang,
l’alcool, les contraceptifs oraux, l’oestrogĂšne et certains antibiotiques (disulfiram, riluzole, terbinafine, verapamil, fluvoxamine) peuvent en accroĂźtre les effets indĂ©sirables.
Ce produit est un excitant, il peut donc engendrer des insomnies, surtout si la prise de guarana est proche du coucher.


[Total : 3    Moyenne : 3.7/5]

ClassĂ©s parmi les produits Ă  base d’extraits de plante utilisĂ©s dans la composition d’un complĂ©ment alimentaire, les extraits de guarana gĂ©nĂšrent des effets remarquables dans le cadre d’un programme de perte de poids.

Description du guarana

Cet arbrisseau sarmenteux et grimpant possĂšde des fleurs de couleur olivĂątre disposĂ©es en grappes. Le fruit du guarana se prĂ©sente sous la forme d’une enveloppe membraneuse divisĂ©e en trois compartiments renfermant chacun une graine de forme ovale. Le guarana se caractĂ©rise par le fait qu’elle renferme la graranine, une variante de la cafĂ©ine qui en prĂ©sente toutes les spĂ©cificitĂ©s. Les vertus du guarana sont essentiellement localisĂ©es dans sa graine.
Les effets du guarana

Un complĂ©ment alimentaire Ă  base de guarana permet d’accĂ©lĂ©rer la combustion de lipides. En effet, le guarana favorise la libĂ©ration de catĂ©cholamines, des Ă©lĂ©ments contenant de l’adrĂ©naline, d’oĂč l’accroissement de la capacitĂ© de l’organisme Ă  libĂ©rer les graisses. Les graisses une fois libĂ©rĂ©es produisent de l’énergie et gardent intact les rĂ©serves de glycogĂšne situĂ©es au niveau des muscles et de foie. Outre le fait de brĂ»ler la graisse, le guarana rĂ©duit la sensation de faim en mĂȘme temps qu’il attĂ©nue la fatigue qui accompagne si souvent les rĂ©gimes restrictifs. Le guarana possĂšde Ă©galement des vertus diurĂ©tiques et favorise donc la lutte contre la rĂ©tention d’eau. La consommation de ce produit contribue ainsi Ă  lutter efficacement contre la cellulite. Il est bon de noter que le guarana n’occasionne pas les mĂȘmes effets nĂ©gatifs dus Ă  la consommation de cafĂ©ine tels que les tremblements ou les nausĂ©es. Dans tous les cas, il s’agit d’un produit doux pour le systĂšme digestif.
Conseils d’utilisation du guarana

La dose de guarana Ă  consommer dans le cadre d’un rĂ©gime est de 1 Ă  2 grammes par jour. Le guarana se prend avant les repas et, pour obtenir des rĂ©sultats probants, une prise quotidienne est prĂ©conisĂ©e. La cure proprement dite devra durer de quatre Ă  six semaines. Du fait de l’action cardiovasculaire du guarana, celui-ci peut prĂ©senter un risque pour toute personne souffrant d’hypertension ou d’autres troubles cardiovasculaires. De ce fait, il est toujours prĂ©fĂ©rable de consulter un spĂ©cialiste avant de recourir Ă  l’usage de l’extrait de guarana. Etant donnĂ© que le guarana est un produit excitant, il est possible aussi qu’il occasionne des insomnies, il faudra donc Ă©viter de le consommer en soirĂ©e.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Famille: Sapindaceae
Noms communs: Guarana, kletterstrauch guarana, guaranastruik, quarana, quarane, cupana, cacao brésilien, uabano, uaranzeiro

Genre: Paullinia
EspĂšce: cupana

Description gĂ©nĂ©rale: Le guarana est un arbuste qui pousse au BrĂ©sil et au Venezuela; ses baies contiennent guaranine, une substance trĂšs semblable Ă  la cafĂ©ine, mais plus puissant. MĂȘme si une riche source de cafĂ©ine, de ses consommateurs doivent comprendre qu’il contient trois fois la quantitĂ© de cafĂ©ine que le cafĂ©.

Utilisations: Le Guarana est un ingrĂ©dient ajoutĂ© aux boissons nombreuses pour le coup de l’Ă©nergie, y compris les boissons qui visent Ă  brĂ»ler la graisse qui se traduit par une perte de poids. Les baies de cette plante constitue un laxatif naturel, qui est l’un des agents de perte de poids. Le Guarana est utilisĂ© pour sucrer les boissons gazeuses et des coups de l’Ă©nergie ainsi, il peut Ă©galement ĂȘtre pris en tisane ou avalĂ© comme une capsule. Le guarana est seulement produit par les Guaranis, un Indien de l’AmĂ©rique du Sud tribu.

Cet arbuste se trouve dans la forĂȘt amazonienne et est originaire de la jungle. L’usine qui produit le Guarana bien-berry souhaitĂ© pousse dans le nord du BrĂ©sil, dans la rĂ©gion Maues. Production de Guarana commence par Ă©craser les graines de la plante, et l’utilisation sous forme de poudre pour faire des tablettes de chocolat, gomme Ă  mĂącher, de sirop ou de crĂ©er des capsules de pouvoir qui sont vendus comme un complĂ©ment alimentaire.

Le guarana est aussi mĂ©langĂ©e avec d’autres produits, y compris l’Ă©phĂ©drine, qui est aussi appelĂ© Ma Huang. De tous les stimulants trĂšs recherchĂ©s dans de nombreux pays Ă  travers le monde, Guarana est certainement l’un des produits les plus dĂ©sirĂ©s.

Guarana contient des propriĂ©tĂ©s similaires Ă  l’acide tannique et peut ĂȘtre utilisĂ© comme un astringent. Il peut Ă©galement ĂȘtre utilisĂ© pour autre saveur des aliments. Guarana n’est pas recommandĂ© pour une utilisation chez les enfants.
Avertissement: Les dĂ©clarations contenues dans ce document n’ont pas Ă©tĂ© Ă©valuĂ©es par la Food and Drug Administration.

Toute rĂ©fĂ©rence Ă  l’usage mĂ©dical n’est pas destinĂ© Ă  soigner, guĂ©rir, attĂ©nuer ou prĂ©venir une maladie quelconque.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Poussant Ă  l’Ă©tat sauvage, ce guarana bio antioxydant  est cueilli et sĂ©chĂ© par les AmĂ©rindiens Satere Mawe. Leur nom est Ă©galement celui du label “Produit biologique” en court de validation (dĂ©but 2000).

Usage traditionnel
Plante tonique stimulante utilisée comme fortifiant physique, aphrodisiaque, elle a de nombreuse applications sur la sphÚre gastro-intestinale, sur le psychisme, et favorise la sudation.

Propriétés et actions
Dynamisant cĂ©rĂ©bral – Tonique. Riche en guaranine (principe actif dynamisant), le guarana prĂ©sente des propriĂ©tĂ©s similaires Ă  la cafĂ©ine et procure un regain d’Ă©nergie.
Cependant, cette plante antifatigue voit les effets secondaires habituels de la cafĂ©ine neutralisĂ©s par les tanins et saponines. Les principes actifs de la plante sont absorbĂ©s trĂšs lentement dans l’intestin (un dĂ©lai de 6h est nĂ©cessaire, soit deux fois plus que pour une tasse de cafĂ© ou de thĂ©). C’est pourquoi il y aura absence d’excitation cardiaque, de nervositĂ© ou d’insomnie. Ceci explique sa rĂ©putation de stimulant sain, de substitut et de soutien en pĂ©riode de jeĂ»ne volontaire ou forcĂ©.
Le guarana procure donc un effet diffĂ©rĂ© dans le temps au niveau cĂ©rĂ©bral, cardiaque, vasculaire, respiratoire, musculaire et cutanĂ© (augmentation de la sudation). Son action est franchement tonique mais s’exerce de façon douce et progressive.
Ainsi, la plante prĂ©serve le rythme naturel de l’organisme et le sommeil. Le guarana renforce la rĂ©sistance de l’organisme, de ses dĂ©fenses naturelles et augmente la rĂ©sistance au stress.

Les graines fumées et agglomérées sont également présentées sous forme de bùton. Cette préparation réduit la teneur en tanins (4% contre 12% en poudre), la rendant beaucoup plus stimulante.

Conseils d’utilisation

Diluer l’Ă©quivalent d’une cuillĂšre Ă  cafĂ© dans un verre de jus de fruits (Ă©viter les agrumes purs).
A conserver au sec et Ă  l’abri de la lumiĂšre.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Caractéristiques du Guarana bio antioxydant naturel puissant

Produit: Naturel
Origine: arbustes du BrĂ©sil et de plusieurs pays de l’Amazonie
But: Aide Ă  la rĂ©cupĂ©ration aprĂšs l’activitĂ© physique
Coupe-faim naturel
Soulage les maux de tĂȘte
AmĂ©liore l’attention et la vigilance
Autres noms: zoom
Effets secondaires: Entraüne l’insomnie
Contre-indication: déconseillé aux personnes qui souffrent de troubles cardiaques
Le Guarana est un arbuste qui pousse au BrĂ©sil et dans certaines parties de l’Amazonie. Pour fabriquĂ© le comprimĂ© de Guarana, on utilise les graines de l’arbuste. Le Guarana est souvent utilisĂ© dans les boissons Ă©nergĂ©tiques. Il faut faire attention, car le produit est souvent mĂ©langĂ© avec de la cafĂ©ine. En plus d’aider Ă  la rĂ©cupĂ©ration du corps lors d’activitĂ© intense, le Guarana aide Ă  rester Ă©veillĂ©. Le produit est particuliĂšrement efficace pour brĂ»ler les graisses plus rapidement, car il libĂšre des catĂ©cholamines (dont l’adrĂ©naline). Le Guarana permet aussi de combattre le stress et la nervositĂ©. Certaines recherches indiquent que le Guarana est un produit aphrodisiaque. Il est cependant dĂ©conseillĂ© aux enfants et aux personnes qui souffrent de troubles cardiaques ou de dĂ©pression.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

On utilise les graines de guarana bio en phytothĂ©rapie. Le “Paullinia cupana” est un arbuste Ă  croissance rapide originaire du BrĂ©sil et d’autres pays de l’Amazonie.

La plante est connue par les Européens depuis le XVIIIe siÚcle, découverte attribuée au botaniste allemand F. C. Paullini.
Sa graine possĂšde une substance extrĂȘmement concentrĂ©e en cafĂ©ine qui en fait la plante connue contenant le plus haut taux de cafĂ©ine au monde.

Au BrĂ©sil, le guarana est cultivĂ© dans les États de l’Amazonas (oĂč il pousse Ă  l’Ă©tat sauvage), du Mato-Grosso et de Bahia.

Le guarana est reconnu pour son effet stimulant, dĂ» Ă  la cafĂ©ine et sans doute d’autres substances qui pourraient agir sur les facultĂ©s intellectuelles, notamment d’autres xanthines telles que la thĂ©obromine. Il amĂ©liore la concentration, la mĂ©moire, et le calcul mental.

Ses graines contiennent de 2,5 % Ă  7 % de cafĂ©ine, soit de 2 Ă  3,5 fois plus que les grains de cafĂ©. La graine contient Ă  trĂšs fortes doses de la cafĂ©ine mais aussi d’autres alcaloĂŻdes comme la thĂ©ophylline (0,4 g) et la thĂ©obromine (0,005g). La graine contient diffĂ©rents alcaloĂŻdes et des prĂ©curseurs tels que l’adĂ©nine, la cafĂ©ine, la guanine, l’hypoxanthine, la thĂ©ophylline, la thĂ©obromine, et la xanthine.
Elle contient Ă©galement d’autres Ă©lĂ©ments : mucilages, pectine, tanins, acides aminĂ©s, acides gras essentiels, sels minĂ©raux (calcium, potassium, phosphore, fer, cuivre, zinc, magnĂ©sium), oligo-Ă©lĂ©ments (sĂ©lĂ©nium, germanium, strontium) et vitamines (A, E, B1, B3 et PP).
Comme en tĂ©moignent l’expĂ©rience quotidienne et les rĂ©sultats d’essais cliniques rĂ©cents, la cafĂ©ine contenue dans le guarana stimule le systĂšme nerveux central, ce qui a pour effet d’accroĂźtre l’attention et d’aider Ă  combattre la somnolence et l’endormissement.

Plusieurs essais cliniques montrent que la caféine peut améliorer les performances cognitives des personnes.

Le guarana entre dans la composition de plusieurs produits destinĂ©s Ă  lutter contre le surplus de poids et l’obĂ©sitĂ©. La cafĂ©ine qu’il contient activerait le mĂ©tabolisme basal, augmenterait la dĂ©pense de calories et rĂ©duirait la masse grasse. Le guarana, mĂ©langĂ© au yerba matĂ© et Ă  la damiane (Turnera diffusa) ralentirait Ă©galement la vidange de l’estomac et prolongerait la sensation de satiĂ©tĂ©, des effets qui peuvent aider Ă  contrĂŽler la prise de poids.

Il est admis que le guarana peut combattre la fatigue en stimulant le systĂšme nerveux central, augmenter la tension artĂ©rielle et soulager un mal de tĂȘte rĂ©sultant d’une mauvaise circulation sanguine pĂ©riphĂ©rique en raison de sa teneur en cafĂ©ine.

Attention : La cafĂ©ine est gĂ©nĂ©ralement dĂ©conseillĂ©e aux personnes qui souffrent de maladie cardiaque, d’insomnie, de troubles anxieux, d’ulcĂšres gastriques ou duodĂ©naux ou d’hypertension artĂ©rielle.
Effets indésirables:
– La cafĂ©ine que contient le guarana peut causer des palpitations cardiaques, de l’insomnie, de la nervositĂ©, de l’agitation et de l’irritation gastrique (brĂ»lures d’estomac).
– Prise en grande quantitĂ©, la cafĂ©ine peut provoquer des nausĂ©es, des vomissements, de l’hypertension artĂ©rielle, des palpitations cardiaques, de l’arythmie, une accĂ©lĂ©ration de la respiration, des crampes musculaires et des maux de tĂȘte.
– La consommation prolongĂ©e de cafĂ©ine provoque une dĂ©pendance. Le sevrage peut entraĂźner des maux de tĂȘte, de l’irritabilitĂ©, de la nervositĂ©, de l’anxiĂ©tĂ©, de la somnolence, des Ă©tourdissements et de la confusion.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Originaire du BrĂ©sil, l’exceptionnel Guarana est une liane tropicale aux vertus remarquablement dynamisantes.

Tant au plan physique que sur le plan intellectuel !
Ce puissant tonique naturel pousse Ă  l’ombre des sous bois, au plus profond de la sauvage forĂȘt vierge amazonienne.
Le fruit du Guarana possÚde une substance trÚs concentrée et proche de la Caféine, la Guaranine, que les brésiliens appellent guaraína.
Ce fruit est Ă  ce jour la plante qui contient le plus haut taux de cette molĂ©cule trĂšs proche de la cafĂ©ine appelĂ©e Guaranine, ainsi qu’une grande quantitĂ© de tanins lui permettant de se libĂ©rer lentement et progressivement dans l’organisme, tout en rendant ses effets plus durables que la cafĂ©ine et sans susciter l’Ă©tat de surexcitation.
En raison de ses propriĂ©tĂ©s stimulantes, elle peut ĂȘtre consommĂ©e sous forme de graines sĂ©chĂ©es et rĂ©duites en poudre pour dilution dans de l’eau ou du jus de fruit ou encore pour plus de confort sous formes de gĂ©lules.

LE GUARANA EST REPUTE POUR LUTTER PRINCIPALEMENT CONTRE :

LA BAISSE DE CONCENTRATION : Améliorez rapidement votre vigilance et votre concentration
DEPRIME :Luttez de façon douce contre l’angoisse et le stress
MEMOIRE QUI FLANCHE : Dynamisez à tout ùge votre activité intellectuelle
BAISSE DE LA LIBIDO : Réveillez le désir sans médicament et améliorez vos performances

LE GUARANA AIDE AUSSI A LUTTER CONTRE:

KILOS EN TROP : Eliminez vos graisses superflues
TOUJOURS PATRAQUE :Renforcez naturellement vos défenses immunitaires
LA FATIGUE PHYSIQUE : Augmentez sans dopage votre résistance sportive
IRRITABLE : Controlez biologiquement les troubles prémenstruels de la ménopause
EMBARRAS INTESTINAUX : RĂ©gulez efficacement l’appareil digestif

GARANTI : Sans excitation cardiaque, nervosité ou insomnie, sans accoutumance et sans effets secondaires !

LE GUARANA AU BRESIL

Les indiens Sateré Mawé récoltent à maturité les baies du Guarana.
Selon une méthode ancestrale, ils préparent ensuite une décoction particuliÚrement stimulante.
Elle leur apporte un extraordinaire équilibre de forme et de santé en dépit de leurs conditions de vie difficiles.
Les indiens Sateré Mawé consomment aussi le Guarana avant de partir dans leurs longues et épuisantes expéditions de chasse.
Car pour eux, le Guarana est aussi un coupe-faim naturel accroissant en mĂȘme temps leur endurance et leur adresse.
Le Guarana est également trÚs populaire auprÚs des footballeurs brésiliens pour ses vertus stimulantes.
Le Guarana accroĂźt la rĂ©sistance dans les Ă©preuves d’endurance (courses de fond, ironman et marathon, 
) et la vigilance et la concentration dans les sports d’adresse (tir, golf, escrime, tennis 
).
En plus, au BrĂ©sil, quasiment toute la population le consomme pour lutter sans mĂ©dicaments contre l’angoisse et le stress.
Le Guarana renforce, Ă  tout Ăąge, l’endurance physique, la mĂ©moire et l’activitĂ© intellectuelle, de l’enfant jusqu’au 3e Ăąge. Il stimule la performance, tant pour les hommes que pour les femmes et contribue Ă  atteindre la plĂ©nitude de ses moyens !
Le Guarana permet aussi de vite perdre du poids grĂące Ă  ses propriĂ©tĂ©s coupe-faim ainsi qu’Ă  l’efficacitĂ© de ses fonctions lipolityques (mange-graisses).
C’est aussi un efficace rĂ©gulateur des troubles prĂ©menstruels et de la mĂ©nopause.
Des Ă©tudes scientifiques ont montrĂ© Ă©galement qu’il permet de lutter contre les dĂ©rĂšglements de l’appareil digestif (diarrhĂ©es, ballonnements et : constipation
).
Le Guarana renforce aussi les défenses immunitaires, facilite la circulation sanguine et a une efficace action anti-agrégeante plaquettaire.

GUARANA : NOTRE SELECTION

Aujourd’hui, 70 % de la production de Guarana est issu de culture intensive dont la productivitĂ© est 20 fois supĂ©rieure Ă  celles des souches sauvages.
La teneur en Guaranine de ce guarana de culture intensive est trĂšs infĂ©rieure Ă  celle du Guarana de souche naturelle. De plus, ce guarana de culture intensive n’est pas Ă©quilibrĂ©e en tanins.
Nous avons sĂ©lectionnĂ© un produit issu des 30 % de culture sauvage et naturelle, qui correspond aux meilleurs critĂšres de qualitĂ© et pousse exclusivement dans la forĂȘt amazonienne sur les terres des indiens SaterĂ© MawĂ©.
Cette qualitĂ© de Guarana d’origine (ou Warana en langue SatĂ©rĂ© MawĂ©), plus riche en Guaranine et Ă©quilibrĂ©e en tanins, pectine, oligo-Ă©lĂ©ments et vitamines nous vous la proposons Ă  l’Ă©tat Pur ou dĂ©clinĂ©e avec d’autres produits entiĂšrement Naturels.


[Total : 1    Moyenne : 5/5]

Plante originaire de l’Amazonie, le guarana bio antioxydant naturel puissantest utilisĂ© pour se tenir en Ă©veil et garder l’esprit actif.

Il ne provoque pas de nervositĂ© (idĂ©al pour les travailleurs de nuit, les Ă©tudiants…) et est aussi bĂ©nĂ©fique en complĂ©ment des rĂ©gimes amincissants.

La plante de Guarana

Le guarana (Paullinia cupana) est une liane ligneuse originaire de la forĂȘt amazonienne qui grimpe sur les arbres et produit des graines riches en cafĂ©ine, thĂ©obromine, xantine, thĂ©ophylline, en oligo-Ă©lĂ©ments et en vitamines.

Une utilisation ancestrale du Guarana

Le guarana Ă©tait utilisĂ©, Ă  l’époque prĂ©colombienne, comme complĂ©ment alimentaire ainsi que dans la phytothĂ©rapie par plusieurs tribus indigĂšnes (Andira, Satere Maué ). Le guarana est traditionnellement utilisĂ© par les Indiens sous forme de bĂątons fabriquĂ©s Ă  partir des graines lĂ©gĂšrement cuites / dĂ©shydratĂ©es en four d’argile, puis Ă©crasĂ©es avec un pilon en bois et pressĂ©s Ă  la main en forme de bĂątons qui sont fumĂ©s pendant trois mois (pour une bonne conservation) avec des bois aromatiques de la forĂȘt.
Pour le consommer, les Indiens le rĂąpent dans une calebasse avec une langue sĂ©chĂ©e de pirarucu (poisson gĂ©ant du fleuve Amazone). On y ajoute de l’eau et du miel : c’est la çapo, boisson traditionnelle des Indiens d’Amazonie.

Culture du guarana

Le Brésil est le premier producteur et exportateur mondial de guarana avec environ 2000 tonnes.
70 % de cette production est issu d’hybrides dont la productivitĂ© est 20 fois supĂ©rieure Ă  celles des souches sauvages. Ce guarana « hybride » est moins riche en cafĂ©ine que le guarana de souche naturelle et n’est pas Ă©quilibrĂ©e en tanins: il sert principalement Ă  la production des boissons Ă©nergisantes au guarana.
Les 30 % restant, de souches sauvages, poussent exclusivement dans la forĂȘt amazonienne. Cette qualitĂ© de guarana, plus riche en cafĂ©ine et Ă©quilibrĂ©e en tanins, pectine, oligo-Ă©lĂ©ments et vitamines est utilisĂ©e comme complĂ©ments alimentaires et par les laboratoires pharmaceutiques et homĂ©opathiques.

Production de la poudre de guarana

Afin d’obtenir tous les bienfaits du guarana, la transformation des graines en poudre (Ă©tape de cuisson/dĂ©shydratation et broyage des graines) doit s’effectuer Ă  moyenne tempĂ©rature:
– A basse tempĂ©rature (ex : sĂ©chage au soleil), l’excĂšs de tanins ne s’évapore pas et la guarana obtenu est trop riche en tanins et en saponine. Son goĂ»t est alors trĂšs amer.
– A haute tempĂ©rature (ex : broyage sur des meules de fer), les tanins s’évaporent et sont oxydĂ©s. L’effet de la cafĂ©ine devient prĂ©pondĂ©rant et n’est plus contrebalancĂ© par celui des tanins. L’absorption de la cafĂ©ine est alors trĂšs rapide et se traduit par une sensation de « coup de fouet » dangereux Ă  terme pour l’organisme.

Le traitement traditionnel (cuisson / dĂ©shydratation en fours d’argile, puis broyage sur des meules en pierre) rĂ©pond Ă  cette exigence de qualitĂ© et permet d’obtenir le vĂ©ritable guarana, utilisĂ© de maniĂšre ancestrale par les Indiens d’Amazonie.

Valeurs thérapeutiques et usages du Guarana

Le guarana est un tonique neuromusculaire qui doit son pouvoir stimulant sur le systĂšme nerveux sympathique grĂące Ă  sa richesse en xanthines. Les tanins du guarana ont une action astringente et vasoconstrictrice des petits vaisseaux superficiels.
Avec un guarana Ă©quilibrĂ© en cafĂ©ine et en tanins (production de la poudre selon la mĂ©thode traditionnelle), l’assimilation de la cafĂ©ine dans le corps est lente et progressive (6 Ă  8 heures), procurant ainsi une sensation de bien-ĂȘtre et d’éveil, et non pas un « coup de fouet ».

DÚs sa découverte, le guarana a été utilisé en Amazonie par les Indiens comme :
– anti stress
– anti fatigue et stimulant des activitĂ©s physiques et cĂ©rĂ©brales
– coupe faim naturel
– anti diarrhĂ©ique
– anti grippal et analgĂ©sique

Analyse nutritionelle, pour 100 g
Tanins: 9 g
Caféine: 4,5 g
Théobromine: 0,4 g
Théophylline: 0,005 g

Conseils d’utilisation: 1/2 Ă  1 cuillĂšre Ă  cafĂ© rase de poudre de guarana Ă  consommer de prĂ©fĂ©rence Ă  jeun dans un verre d’eau ou de jus de fruit ou yaourt

Le Guarana ANDIRA

Alter Africa commercialise le guarana ainsi que les eco produits d’Amazonie de la sociĂ©tĂ© Andira.
La société Andira commercialise ses produits dans le cadre du commerce équitable.

Les graines de Guarana Andira, de souche sauvage, sont rĂ©coltĂ©es au coeur de la forĂȘt amazonienne. Ces graines sont traditionnellement cuites / dĂ©shydratĂ©es en fours d’argile puis reduites en poudre dans des moulins de pierre, donc sans Ă©chauffement ni oxydation, ceci afin de maintenir leur Ă©quilibre naturel en tanins/guaranine et garder les oligo-Ă©lĂ©ments et les vitamines.

Origine: BrĂ©sil (500 km Ă  l’est de Manaos)

Les producteurs
Andira est lui-mĂȘme producteur de guarana et fĂ©dĂšre 45 familles d’agriculteurs autour de son projet de culture biologique et traditionnelle du guarana, en forĂȘt ou en clairiĂšres dĂ©jĂ  existantes.
Chaque famille possĂšde ainsi un terrain de 70 hectares et utilise au maximum 10 % de la forĂȘt selon une rotation des cultures.
Andira soutient ces familles en leur payant le guarana le double du prix proposé sur le marché local.
GrĂące Ă  cette demarche et Ă  votre soutien solidaire, la sociĂ©tĂ© Andira est fiĂšre de participer Ă  la prĂ©servation de 3000 hectares de forĂȘt amazonienne, de soutenir la culture du peuple qui l’habite et de relancer financiĂšrement les pratiques traditionnelles de travail familial et communautaire.

Andira est producteur, importateur et distributeur ce qui permet de commercialiser ses produits Ă  des prix trĂšs compĂ©titifs et d’assurer une parfaite traçabilitĂ© : un prix peut ĂȘtre Ă©quitable Ă  la fois pour les consommateurs et les producteurs.


[Total : 4    Moyenne : 2/5]

Le Guarana (Paullina cupana) est la graine ,ressemblant a une noisette, d’une plante grimpante qui pousse dans la rĂ©gion amazonienne du BrĂ©sil, vers le sud de l’Ă©quateur.

Pendant des siĂšcles, la population brĂ©silienne autochtone a utilisĂ© le Guarana comme un supplĂ©ment d’Ă©nergie naturelle. Aujourd’hui, le Guarana est un ingrĂ©dient principal de plus de 25% des boissons gazeuses qui sont vendus au BrĂ©sil.
Le Guarana contient de un type de caféine qui existe dans la nature. Ce genre de caféine
est 2,5 fois plus fort que la cafĂ©ine contenu dans le cafĂ©, le thĂ© et les boissons gazeuses. Aux États-Unis le Guarana est considĂ©rĂ© comme un produit sĂ»r et il a un statut appelĂ© GRAS
(généralement considéré comme sûr). Toutefois, les personnes ayant une haute
pression artĂ©rielle ou ayant des problĂšmes cardiaques devraient comme avec toute forme de cafĂ©ine ĂȘtre prudent avec de grandes quantitĂ©s de Guarana. La quantitĂ© quotidienne recommandĂ©e de 35 mg de cafĂ©ine. Une tasse de thĂ© ou de cafĂ© peut contenir dĂ©jĂ  deux Ă  cinq fois ce taux.

Histoire

Le guarana est nommĂ© par la tribu brĂ©silienne Guarani, parce que le Guarana a jouĂ© un rĂŽle important dans la culture de cette tribu. On croit que l’herbe possĂšde des pouvoirs magiques, guĂ©rir les problĂšmes de digestion et aide les gens Ă  se renforcer en gĂ©nĂ©ral. Le mythe du «Divin Enfant» est bien connu dans la tribu des Guarani. Ce mythe raconte l’histoire d’un enfant qui a Ă©tĂ© mordu par un serpent et Ă  travers ses yeux une plante est nĂ©. Selon les spĂ©cialistes botanique, les plantes sont le rĂ©sultat des cultures autochtones, y compris celles des plantes qui sont originaires des zones densĂ©ment boisĂ©es. Le Guarana a Ă©tĂ© cultivĂ© par les tribus de la rĂ©gion basse de l’Amazone, par exemple la tribu Maues et la tribu ‘Andira.
Le nom botanique de guarana est «Paullinia cupana sorbilis HBK du genre (Mart.) Ducke. Ce nom est dérivé de C.F. Paullini, un botaniste médicale allemand qui a vécu au 18Úme siÚcle.

Botanique

Les feuilles de la plante Paullinia cupana sont composĂ©es de plusieurs parties. Elle ont une fleur jeune en forme de poire et de alvĂ©oles constituĂ©es de trois cellules. Dans chacun de ces cellules, il y a une graine couleur qui ressemble Ă  une petite chĂątaigne. Une fois sĂ©chĂ©s, les graines peuvent ĂȘtre enlevĂ©es facilement. Les graines de sorbilis Paullinia sont souvent confondus avec celle de Paullinia cupana.
L’apparence la plus courante du Guarana, est obtenue comme suit. AprĂšs que les graines ai Ă©tĂ© dĂ©possĂ©dĂ© de leur peau, elles sont lavĂ©s et sont ensuite grillĂ©s pendant six heures. AprĂšs cela, elles sont mis dans un sac et sont secouĂ©s jusqu’Ă  ce que la coque externe soit libĂ©rĂ©. Enfin Les graines sont broyĂ©es en fine poudre. Cette
poudre est souvent diluĂ© avec de l’eau. L’argile peut ĂȘtre façonnĂ© en petits rouleaux qui peuvent sĂ©cher au soleil, ou sur un petit feu. Les rouleaux seront dur, ont une couleur brun rougeĂątre et ont une odeur douce. Le goĂ»t est un peu fort et amĂšre, comme un chocolat sans gras. La poudre, qui a la couleur du cacao, se gonfle et se dissous en partie dans l’eau.

Chimie

Les principales substances qui composent Guarana sont: l’adĂ©nine, l’allantoĂŻne, alpha-copaeen, l’anĂ©thol, la cafĂ©ine, le carvacrol, le caryophyllĂšne, les catĂ©chines, des catechu, l’acide tannique, la choline, du dimethylbenzene, du dimethylpropylfenol, de l’estragole, le glucose, la guanine, l’hypoxanthine, le limonĂšne, du mucilage, des nicotinique, des proanthocyanidines, des protĂ©ines, de la rĂ©sine, le 2-hydroxybenzenecarbonate, l’amidon, le saccharose, l’acide tannique, des tanins, la thĂ©obromine, la thĂ©ophylline, de la timbonine et de la xanthine.

Effets

Il y a beaucoup de rumeurs et d’histoires sur les effets du guarana sur le corps humain. Certaines histoires sont vraies, mais la plupart d’entre eux sont de la fiction. Par exemple, il ne faut pas s’attendre Ă  des miracles mĂ©dicaux. Le guarana n’est pas un mĂ©dicament, mĂȘme si dans certains cas, des effets mĂ©dicaux bĂ©nĂ©fiques se sont produits. Les substances comme la cafĂ©ine, la thĂ©ophylline et la thĂ©obromine sont la principale cause de l’effet thĂ©rapeutique. Les Ă©tudes cliniques montrent que la thĂ©ophylline stimule le cƓur et le systĂšme nerveux central, augmente la vigilance et rĂ©duit la fatigue. La thĂ©ophylline a Ă©galement un fort effet diurĂ©tique et il rĂ©duit la constriction des poumons. Cela en fait un mĂ©dicament utile pour l’asthme. La thĂ©obromine a des effets similaires. Mais de nombreuses coutumes traditionnelles liĂ©es au guarana peuvent ĂȘtre mieux expliquĂ© par la quantitĂ© de cafĂ©ine. La cafĂ©ine accĂ©lĂšre la combustion des graisses du corps et rĂ©duit la fatigue. La cafĂ©ine
dans le guarana est différent du type contenu dans le café, thé, chocolat et cola. Le caféine du Guanrana
est meilleure et est absorbĂ©e par l’organisme de façon plus graduelle.

Utilisation médical

Le Guarana contient de l’acide tannique. À cause de cela il peut ĂȘtre utilisĂ© pour aguerrir les infections vaginale et de la diarrhĂ©e. En Europe et en AmĂ©rique, en revanche, le Guarana est utilisĂ© principalement contre – la plupart des rhumatismes, les maux de tĂȘte. Le Guarana est un stimulant doux qui est trĂšs utile en cas d’irritation, de sentiment dĂ©pressif, ou de fatigue et d’Ă©puisement. Il a la mĂȘme composition que la cafĂ©ine, la thĂ©ine et la cocaĂŻne et, par consĂ©quent le Guarana a les mĂȘmes effets physiques. Il peut ĂȘtre utilisĂ© contre les maux de tĂȘte liĂ©s au stress, les douleurs des rĂšgles et en cas d’Ă©puisement.

Variations

Il existe quatre formes de guarana disponibles:
– Le Guarana en Rama. Ce sont des graines grillĂ©es de Guarana. Les agriculteurs de l’Amazone vendre
semences Ă  des grossistes, la classe moyenne locale et aux industries.
– Le Guarana en bĂąton. AprĂšs la torrĂ©faction, les grains sont rĂ©duit en poudre, puis mĂ©langĂ© avec de l’eau et mis sur un bĂąton. Les bĂątons sont sĂ©chĂ©s jusqu’Ă  ce qu’ils soient durs.
– La poudre de guarana. C’est l’aspect ou le Guarana est habituellement disponible dans les magasins comme les smart-shops et les healtshop.
– Enfin, le Guarana peut avoir la forme d’un sirop. Avec des procĂ©dĂ©s industriels le sirop est transformĂ© en boisson.

Utilisation

La poudre de guarana ne se dissous pas facilement dans l’eau. La meilleure façon de dissoudre la poudre est en la mĂ©langeant avec de l’eau, avant de rajouter du lait chaud sur la mixture. La poudre de guarana est particuliĂšrement agrĂ©able lorsqu’elle est mĂ©langĂ© avec du chocolat, mais peut aussi ĂȘtre ajoutĂ© aux milk-shakes. Astuce: pour un petit dĂ©jeuner copieux, saupoudrer de la poudre sur une banane. Une cuillĂšre Ă  cafĂ© de poudre, ou une Ă  deux capsules, est suffisant pour que les effets se produisent. Cette dose peut ĂȘtre prise 1 Ă  2 fois par jour, tant que la teinture fonctionne.

Les effets secondaires

Lorsqu’il est utilisĂ© normalement le Guarana a peu d’effets secondaires. L’utilisation frĂ©quente, ou une hypersensibilitĂ©, peut cependant, ĂȘtre la cause de nervositĂ© et diminuer l’appĂ©tit. Si on en prend tous les jours et en petites quantitĂ©s, le Guarna a un effet positif sur la digestion.

Avertissements

La cafĂ©ine peut causer la nervositĂ©, l’insomnie ou des palpitations. L’utilisation du Guarana pendant la grossesse ou l’allaitement est dĂ©conseillĂ©.

Combinaisons

Afin de renforcer ses effets, le Guarana est souvent associĂ©e Ă  la cafĂ©ine, des plantes ou des fruits contenant de la cafĂ©ine tels que: le MatĂ©, le thĂ© noir, la cardamome, la cannelle, la muscade, le gingembre et le poivre noir. Le Guarana et l’Ephedra renforce mutuellement leur effets, la combustion des graisses est plus rapide et on obtient plus d’Ă©nergie en utilisant les deux substances. Par consĂ©quent, le Guarana et l’Ephedra sont souvent associĂ©es

Stockage

Conserver le Guarana dans un endroit frais et sec.